Pour les femmes! Voici comment vous débarrasser de la sécheresse vaginale

La sécheresse vaginale

Beaucoup de spécialistes en gynécologie assurent que ce problème est complétement curable, et heureusement ! Car le manque de lubrification au niveau du vagin peut affecter sévèrement la vie sexuelle des femmes, provoquer des douleurs au niveau du sexe, des démangeaisons et des brûlures au moment d’uriner.

Bien qu’on ait cité la ménopause comme cause numéro un, d’autres facteurs peuvent intervenir. Les femmes les plus souvent touchées sont : celles sujettes à un haut taux de stress ou souffrant de dépression, celles qui subissent un traitement de chimiothérapie ou radiothérapie, celles souffrant de certains troubles alimentaires tels que l’anorexie. La sécheresse vaginale peut également être due aux toilettes intimes excessives, un effet secondaire à un médicament (antihistaminique), due à un traitement pour endométriose (maladie chronique de l’endomètre, tissu qui tapisse l’utérus, et qui touche les femmes en âge de procréer), ou pour myome (tumeurs bénignes qui affectent le tissu musculaire de l’utérus). Si vous êtes dans l’un ou l’autre cas, nulle crainte car ces conseils et produits naturels viendront à bout de votre mal.

Comment soigner alors la sécheresse vaginale à l’aide des produits naturels et de médecine alternative ?

L’huile d’olive ou de coco (extra-vierge) :

En effet, Réputées pour leurs propriétés hydratantes, anti-infectieuses, antibactériennes, anti-inflammatoires et antivirales, elles soulageront les douleurs et guériront petit à petit vos problèmes de sècheresse. Ces deux remèdes miracles soignent également les mycoses en vertu de leurs bienfaits antifongiques et peuvent être utilisés comme lubrifiants durant les rapports sexuels (mais pas sur un préservatif car celui-ci risque de se déchirer). Après votre toilette intime, appliquez-en généreusement sur les lèvres de votre vagin ou à l’intérieur et profitez des vertus de ces ingrédients garantis 0% parabène, 0% conservateurs mais 100% efficaces !

 Assurez-vous toutefois d’effectuer un test d’allergie avant d’y avoir recours. Appliquez-en simplement une petite quantité dans le creux de votre bras et regardez si votre peau réagit bien.

Les acides gras

Consommez régulièrement des acides gras car, rappelez-vous que vous êtes ce que vous mangez. Si votre régime alimentaire est pauvre en bonnes graisses, vous souffrirez sans aucun doute de sécheresse vaginale car votre corps a besoin d’oméga 3 (hareng, saumon, maquereau, huile de noix, huile de lin etc.) et d’oméga 6 (huile de maïs, graines de tournesol, huile d’arachide etc.).

Le calendula

Utilisez une pommade à base de calendula : cette plante a des vertus antifongiques et anti-inflammatoires pour venir à bout des mycoses et hydrater votre sexe. La pommade apaisera vos rougeurs et douleurs, hydratera votre peau et la rendra plus douce. Utilisez-la durant une semaine et vous verrez la différence.

Les vitamines A et E

Consommez également des aliments riches en vitamines A (œufs, carottes, mangues, tomates, céleri etc.) et E (noisettes, amandes, blé, poissons gras comme la sardine etc.) car ils maintiennent un niveau d’eau stable dans le corps, essentiel pour assurer l’hydratation générale de notre organisme. Ou utilisez une huile contenant ces vitamines et appliquez-la régulièrement sur la zone douloureuse.

L’aloe vera

Appliquez du gel d’aloe vera car c’est un agent hydratant aux bienfaits multiples sur la peau et très efficace contre les problèmes vaginaux.

Des sous-vêtements en coton

Portez des tissus adaptés tels que le coton et évitez les synthétiques ou les vêtements trop près du corps. Lavez-vous régulièrement le vagin à l’eau claire car le savon est l’ennemi de votre flore vaginale.

Source: http://www.santeplusmag.com

Commentaires

Commentaires

Tags:
Inline
Inline