Voici comment les maux de tête révèlent des problèmes de santé (et comment les traiter naturellement)

Tout le monde peut avoir un mal de tête. Celui-ci peut se manifester de différentes manières, et par conséquent, quand les gens souffrent de symptômes de maux de tête, ils ont du mal à en connaitre l’origine. Par conséquent, les traitements communs peuvent ne pas s’appliquer à beaucoup d’entre eux. Les maux de tête peuvent être causés par de nombreuses raisons telles que la fatigue ou la déshydratation, mais ils peuvent souvent indiquer un problème de santé plus grave.

Dr Sakib Qureshi, un neurologue célèbre, explique que les maux de tête peuvent très souvent se manifester par des «signaux d’alerte de lumière rouge», et donc, vous devez apprendre à différencier les maux de tête communs et ceux qui peuvent être un signe alarmant.

Il y a 4 types de maux de tête les plus fréquents, ils indiquent tous quelque chose à propos de notre corps. Si vous apprenez les signaux, vous apprendrez efficacement à traiter les maux de tête.

De plus, au lieu de prendre des analgésiques qui n’offrent que des effets temporaires, voici des alternatives naturelles qui réduiront la douleur plus efficacement.

Mal de tête des sinus

Dans le cas d’une inflammation des sinus, vous pourriez éprouver une céphalée sinusale qui provoque une douleur intense. Ces maux de tête sont la conséquence d’une infection et peuvent entraîner une pression sur les joues, les yeux et le front, un gonflement du visage, un écoulement nasal ainsi qu’une fièvre.

Traitement : consommez autant de liquides que possible. Surtout l’eau chaude, car elle réduit efficacement l’inflammation et ouvre les sinus.

En outre, consommez des oranges, des aliments riches en vitamine C ou buvez un thé vert avec du citron, car la vitamine C est riche en antioxydants et aidera le corps à combattre les infections.

Vous pouvez également réduire la douleur en mangeant du gingembre frais, car il a de puissantes propriétés anti-inflammatoires et antidouleur.

Céphalée de tension

C’est le type de mal de tête le plus habituel qui se manifeste par une pression constante ou une douleur autour de la tête, principalement à l’arrière de la tête et du cou, ou au niveau des tempes.

En outre, il peut également provoquer une douleur irradiante au-dessus ou en dessous de la zone des yeux. Souvent, cela peut entraîner des nausées ou des vomissements. Généralement, c’est le résultat d’un stress qui conduit à la contraction des muscles du cou et de la tête.

Traitement : Faites un massage des zones douloureuses avec un peu d’huile de menthe poivrée pour provoquer une sensation de refroidissement et détendre les muscles de la tête et du cou.

Une étude clinique en 1996 a montré que l’application de la menthe poivrée par voie externe pouvait atténuer le mal de tête dû à la tension. Procéder à un massage circulaire avec une solution d’éthanol comprenant 10% d’huile essentielle de menthe poivrée est efficace pour soulager les maux de tête, de la même façon qu’une dose de 1000 mg d’acétaminophène.

Mal de tête de cluster

Le mal de tête de cluster peut apparaître sur un œil, et il affecte principalement les femmes. C’est souvent récurrent. Il apparaît soudainement et conduit à une douleur intense d’un côté de la tête. Ainsi, vous pourriez éprouver une congestion nasale, un œil larmoyant ou un nez qui coule. Sa cause ne peut pas être spécifiée, mais elle se produit dès que certaines voies nerveuses sont activées à la base du cerveau.

Traitement : La capsaïcine, un composé chimique présent dans le piment de Cayenne est efficace pour soulager ce genre de mal de tête. Une petite quantité de celui-ci appliqué dans les narines va provoquer une barrière aux signaux de la douleur nerveuse.

Migraine

Les migraines se produisent généralement entre l’âge de 25 et 55 ans, mais elles peuvent également faire leur apparition indépendamment de l’âge. En France, plus de 10 millions de personnes souffrent de migraines.

Ce type de mal de tête est beaucoup plus compliqué que n’importe quel autre mal de tête, car il inclut de nombreux symptômes neurologiques différents. Les migraines se manifestent par une douleur intense, lancinante, d’un seul côté de la tête.

La douleur est associée à d’autres symptômes comme des vomissements, des étourdissements, des nausées, des troubles visuels, une extrême sensibilité à la lumière, à l’odorat, au toucher, au bruit, ainsi qu’un engourdissement ou des picotements au visage.

Traitement : Il a été démontré que de nombreux patients migraineux doivent consommer des acides gras oméga-3 (qu’on trouve dans les sardines, le maquereau, les noix de Grenoble), de la vitamine B12 (les œufs, les noix, la viande et les fromages) et du magnésium (banane, chocolat noir, légumes verts et oléagineux).

Il est important d’en intégrer des quantités suffisantes dans votre alimentation afin de prévenir les migraines. En outre, selon une étude de 2011, l’exercice aérobique peut être très efficace dans la prévention des migraines, et peut remplacer les médicaments préventifs de cette maladie.

Source

Commentaires

Commentaires

Inline
Inline