Élever les enfants près de leurs grands-parents est l’un des cadeaux les plus précieux que vous puissiez leur offrir

Lorsque tout va mal dans notre vie, ils sont là pour nous réconforter, lorsque nous perdons les pédales et que nous ne savons plus où donner la tête, leurs conseils plein de sagesse et de bon sens brisent les obstacles qui se dressent devant nous et lorsque tout le monde nous tourne le dos, leur bienveillance et leur compassion nous emplissent d’amour et d’affection. Vous l’aurez bien compris, nous parlons des grands-parents, des piliers importants de la famille.

Ils nous donnent tout sans compter et sans jamais rien attendre en retour, ils nous aident sans se lasser et sans jamais se vanter et ils nous aiment sans conditions et sans raisons. C’est pour cela que toutes les louanges du monde ne suffiraient pas à leur rendre l’hommage qu’ils méritent. Mais au-delà de tous les sacrifices qu’ils font pour nous, et de toute l’affection et la chaleur qu’ils apportent à nos foyers, les grands-parents peuvent aider leurs petits enfants à  être en meilleure santé psychologique selon cette récente étude.

Grandir auprès de ses grands-parents : un cadeau qui n’a pas de prix

Une étude  publiée dans le journal américain de gérontologie, et menée par une équipe de chercheurs du département de sociologie du Boston College (États-Unis) a mis en évidence que les enfants qui grandissent près de leurs grands-parents ont moins de risque de développer certains troubles psychologiques et mènent une vie plus paisible que les autres. Plus explicitement, cette étude qui a été réalisée sur un échantillon composé de 374 grands-parents et 365 petits-enfants, et dont les données ont été collectées entre 1985 et 2004, a révélé que les enfants qui sont proches de leurs grands-parents et qui ont de meilleures affinités avec eux bénéficient d’une bonne santé psychologique et présentent rarement des symptômes de troubles dépressifs et anxieux. Encore plus impressionnant, les auteurs de l’étude en question ont expliqué que les grands-parents qui reçoivent du soutien et de l’affection de la part de leurs petits-enfants, sans en donner en retour, ont plus de risque de développer des troubles dépressifs. Un constat susceptible de créer une réelle controverse dans les rangs des sociologues et des spécialistes de la psychologie.

L’importance de la relation grands-parents/petits-enfants est donc soulignée par cette étude. Toutefois, il n’est pas toujours aisé d’entretenir des liens familiaux solides et qui durent dans le temps. Heureusement, un premier pas et quelques efforts de la part des grands-parents et/ou des petits-enfants permettent de retrouver une relation saine et pérenne. D’ailleurs, voici quelques conseils à suivre pour améliorer cette dernière.

Comment avoir une meilleure relation avec ses grands-parents ? 

·      La première chose à faire pour avoir une bonne relation avec vos grands-parents est de communiquer avec eux. N’hésitez pas à les écouter et à vous inspirer de leurs nombreuses expériences et de toute la sagesse dont ils font preuve.

·      Vos grands-parents n’ont probablement pas les mêmes centres d’intérêt que vous et c’est tout à fait normal. Mais, cela ne veut pas dire pour autant que vous ne devez pas faire quelques activités avec eux, surtout si vous vous souvenez de ces journées entières qu’ils ont passé avec vous lorsque vous étiez enfants. Sacrifiez donc quelques heures de votre temps et accompagnez-les lorsqu’ils pratiquent leurs activités préférées.

·      Il est difficile pour une personne âgée de demander constamment de l’aide à ses proches et c’est pour cela que les grands-parents préfèrent souvent garder le silence sur les maux dont ils souffrent. N’attendez donc pas qu’ils viennent demander votre soutien pour que vous les aidiez, observez-les et proposez votre aide sans attendre d’être sollicité, cela leur fera tellement plaisir !

Source

Commentaires

Commentaires

Inline
Inline